La gagnante du Prix Gabrielle-Roy 2017 (section francophone), qui récompense chaque année le meilleur ouvrage de critique littéraire écrit en français, est Sophie Dubois pour Refus global. Histoire d’une réception partielle, paru aux Presses de l’Université de Montréal.

Grâce à un admirable travail de recherche et à une minutieuse exégèse de la réception critique du Refus global, Sophie Dubois nous offre ici une étude magistrale qui renouvelle de fond en combles notre lecture de cet ouvrage mythique, véritable pierre angulaire de l’imaginaire québécois contemporain. Le jury a souligné la profonde intelligence avec laquelle l’auteure a reconstitué le parcours du livre, depuis l’horizon d’attente qui a permis sa naissance jusqu’à son ultime consécration comme « lieu de mémoire » artistique et sociologique. Chemin faisant, sur les traces de Refus global, cet ouvrage nous amène à revisiter toute l’histoire culturelle du Québec des soixante-quinze dernières années. Rédigée dans un style sobre et élégant, cette Histoire d’une réception partielle procure de surcroît un véritable plaisir de lecture, ce qui n’est pas pour déplaire dans le cas d’une étude de cette ampleur. D’ores et déjà, en somme, ce récit scientifique peut être considéré comme un incontournable.

Le jury était composé cette année de Adina Balint (Université de Winnipeg), Marcel Olscamp (Université d’Ottawa) et Jimmy Thibeault (Université Sainte-Anne). Il a sélectionné le livre de Sophie Dubois parmi les dix-huit ouvrages reçus. Le prix a été remis lors de la réception de l’Association des littératures canadienne et québécoise le soir du 26 mai 2018, à Regina.