Jeune chercheur-e

Prix ALCQ Barbara-Godard de la meilleure communication par un-e jeune chercheur-e

L’ALCQ inaugurait en 2005 la remise du Prix de la meilleure communication par un-e jeune chercheur-e lors du colloque annuel. Le prix sera remis à la communication jugée la meilleure prononcée par les participant-e-s poursuivant des études de 2e ou 3e cycle ou accomplissant une recherche postdoctorale. En 2010, le prix a été renommé en l’honneur de Barbara Godard, éminente spécialiste canadienne des études littéraires, qui a été fortement impliquée dans l’ALCQ dès sa fondation et qui était particulièrement dévouée envers ses étudiants.

Condition d’admissibilité:

être étudiant-e de 2e ou 3e cycle ou stagiaire postdoctoral;
être membre de l’ALCQ;
soumettre une proposition de communication pour le colloque annuel;
remettre une copie écrite de sa communication au moins deux semaines avant la conférence.

Le comité d’évaluation sera formé par l’ALCQ.

L’évaluation sera fondée sur la communication écrite. Les principaux critères d’évaluation sont:

originalité du sujet;
caractère novateur des résultats de recherche communiqués pour le champ de recherche;
clarté de la communication.

Le lauréat ou la lauréate du prix de la meilleure communication recevra en cadeau plusieurs ouvrages ainsi qu’un abonnement à Canadian Literature (Littérature canadienne). La revue soumettra par ailleurs l’article à un comité d’évaluation et l’affichera sur son site web (infos).

Récipiendaires

2016
Rebekah Ludolph
Humour, Intersubjectivity, and Indigenous Female Identity in Anahareo’s Devil in Deerskins

2015
Alba de Béjar Muiños
Towards a Posthuman Ethic : Post-Anthropocentrism and the Role of the Cyborg in Larissa Lai’s Œuvre

2014
Isabelle Kirouac-Massicotte
De la colonisation à la prospection minière : la question de la frontier dans « Le rêve d’un géant » de Jeanne-Mance Delisle

Jessica Ratcliffe
The Politics of Science Fiction and Nalo Hopkinson’s Brown Girl in the Ring

2013
Hannah McGregor
Université de Guelph
pour sa communication intitulée « The Anxieties and Affordances of Genre in the Work of Karen Connelly ».

2012
Sarah Gibbons
Université de Waterloo
pour sa communication intitulée « Here’s to the Fatal Future : Risk, Crisis, and Resistance in Dionne Brand’s Ossuaries ».

2011
Joanne Leow
Université de Toronto
pour sa communication intitulée « Re-map, Re-cover and Re-perform: Interdiscursivity and the Poetry of Wayde Compton ».

2010
Andrea King
Université Queens
pour sa communication intitulée « Love Inside Out: Haunting in Anne Hébert’s Les fous de Bassan and Mary Novik’s Conceit ».

2009
Michel Nareau
Université de Moncton
pour sa communication intitulée « La nation à l’épreuve d’un récit métis. Ouvrir le Québec par le biais hispano-américain dans l’oeuvre de Francine Noël ».

Maude Lapierre
Université de Montréal
pour sa communication intitulée « Colonization, Miscomprehension and
Juxtaposition: Majzels’ City of Forgetting as a Contact Zone ».

2008
Erica Kelly
University of Western Ontario
pour sa communication intitulée «’Was Ever an Adventure Without its Cost?’: The Price of Nation Building in E.J. Pratt’s ‘Towards the Last Spike’ ».

2007
Caroline Lamb
pour sa communication intitulée «Trading Insults: Competitive and Collaborative Identities in Canadian Hip Hop Music».

2006
Maia Joseph
pour sa communication intitulée «Wondering into Country: Dionne Brand’s Dialogue with Nation in the Burnt River Sequence of A Map to the Door of No Return».

2005
Jean-Sébastien Ménard
de l’Université McGill,
pour sa communication intitulée «Sur la langue de Kerouac».